12 et 13 mars 2019

Il est d’usage de dire qu’il y a deux types d’organisation, celles qui ont connu la crise et celles qui la connaîtront demain. Il y a aussi deux types de dirigeants : ceux qui se sont préparés à la crise, et ceux qui se préparent à la subir.

Une chose est sûre : la révolution de l’information a totalement changé le rapport à l’urgence et aux médias. Et n’importe quelle structure peut être confrontée à une situation dite de crise : contentieux judiciaire, atteinte à la réputation, rumeurs sur le web, accidents professionnels, conflits du travail qui dégénèrent…

Autant de situations qui peuvent avoir des conséquences potentiellement négatives en termes d’image et de positionnement stratégique.

D’où la nécessité de se préparer en amont, de bien comprendre les dynamiques en jeu et de maîtriser quelques repères-clefs pour gérer au mieux des épisodes qui supposent de manager et de décider dans la complexité, dans le stress et sous la pression des médias.